Vous voici dans un monde fantastique humoristique aux allures de mmorpg, possédant un large choix de classes et de lieux dans le but de réaliser tout un tas de quêtes farfelues ou bien vivre sa vie dans l'ordre ou l'anarchie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une découverte tant attendue [PV: Astrid]

Aller en bas 
AuteurMessage
Khlyriël Sysha

avatar

Messages : 55
or : 57
Date d'inscription : 12/11/2012

Feuille de personnage
arme personnelle: son parapluie rose
rôle ou metier: chasseur de trésor
âge du personnage: plus de 80 ans d'existence

MessageSujet: Une découverte tant attendue [PV: Astrid]   Ven 30 Nov - 12:11

Le son cristallin de l’eau dégoulinant des arbres est magique. Une ambiance mystérieuse prêtant aux songes les plus fous, une musique aqueuse m’entraînant à la contemplation du paysage. Une forêt luxuriante fut mon choix, deux jours auparavant, lorsque je me suis décidé à sortir un peu hors de la cité. La vie en communauté parmi les humains est fort sympathique mais quelque peu fatigante. Toujours cette même cacophonie au début amusante puis au final stridente, toujours cette foule aux couleurs bigarrés mais aux manières peu civiles. Toujours les mêmes arnaques, toujours les mêmes mouvements, cette danse hypnotisant des passants et de leurs nombreux paquets sous le bras ou leurs ribambelles de gamins mal mouchés. Je commence franchement à me lasser de tout ceci et m’interroge sur une possible installation en pleine nature. Un repère parmi les arbres, en hauteur, d’où je pourrai observer la valse des animaux et leur subtil changement face à l’hiver approchant, entendre le chant des oiseaux et respirer l’air frais chargé d’humus. Oui, cette possibilité me fait rêver.
D’un pas énergique, je m’approche de plus en plus du centre de cet immense espace vert. Pour un œil humain, il ne fait nul doute que mon rythme puisse être intenable ; du fait, je glisse plus que ne marche sur les feuilles mortes, les faisant à peine bruire doucement. Une démarche adoptée par les meilleurs chasseurs lors d’un pistage, même s’il est peu probable qu’ils parviennent à m’imiter et que je ne suis pas là à la poursuite du gibier. Ma seule proie est le calme, chose dont je suis réellement en manque ces temps-ci.
Ma cape frôle le tapis de mousse sur lequel je marche à présent, mes mains caressent les feuilles constellées de gouttelettes d’eau. Je me suis dégantée, appréciant d’être hors du regard externe pour déplier mes griffes. Trop longtemps enfermées sous l’épais tissu violet, elles apprécient de se retrouver à l’air libre. Je fais jouer mes doigts, les dépliants et les refermant tout en prenant soin de ne pas bêtement me faire du mal. Si j’avais une cible, j’aurai aimé tester mes coups de poing. Mais la végétation est si belle que l’abîmer est hors de question. Il n’y a pas que les elfes qui apprécient mère Nature. Les démons aussi l’aiment. Après tout, c’est bien grâce à elle que nous sommes nées. Tous, nous sommes sortis des entrailles de la terre. Même les humains passant plus leur temps à exploiter cette ressource quasi inépuisable.
Je sors de mes pensées vertes pour me concentrer sur une vaste clairière. Si j’en crois mes yeux, je ne suis pas si seul qu’il y paraît, des traces de pas l’attestant. Je grogne. Pitié, je ne veux voir personne.
Je prends le chemin inverse que celui indiqué par ces traces et m’enfonce toujours plus profondément à travers les arbres centenaires qui prennent de plus en plus de hauteur au fur et à mesure de mon avancée. Bientôt je me retrouve dans une semi pénombre fort agréable. Les feuilles se balancent avec le vent, me murmurant à l’oreille des paroles incompréhensibles. Je les écoute néanmoins un sourire aux lèvres, en paix avec moi-même dans cet écrin de verdure. Ce fut vraiment une bonne idée de me promener en ces lieux.
Soudainement, en suivant le vol d’un rare volatil coloré des yeux, je perçois une immense source d’énergie vers ma gauche. Curieux, je me demande s’il ne s’agirait pas de cette légende, l’arbre Bas-haut-bab, père de cette forêt. J’accélère le pas, ravi de peut-être faire sa connaissance. Prenant un peu de hauteur, j’escalade le tronc d’un arbre et me déplace dans les airs, mon moyen de locomotion préféré du fait que je me sens libre.
Je ne tarde pas à parvenir à mon but et, bouche bée, contemple la structure aménagée en véritable maison du Bas-haut-bab. Une splendeur d’architecture telle que e m’approche encore plus, me ramassant et sautant d’un bond pour atterrir sur un balcon proche. Je me relève, les yeux pétillant, et observe de tout côté cet étrange chef-d’œuvre. Néanmoins, je suis vite stoppé par une voix m’interpellant. Je me retourne de mauvaise grâce, mes yeux luisant d’agacement…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une découverte tant attendue [PV: Astrid]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille tant attendue [PV: Patte de Granit]
» Vie tant attendue et à la fois Vie si surprenante... [PV Lunaire, Grise, Star, Sud & Opale]
» Une lettre tant attendue & un messager inattendu - Lorenzacio -
» Une volute tant attendue [Mini quête] [TERMINE]
» (F/LIBRE) MOLLY C. QUINN - Ma soeur tant attendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drôle de défis en Merbaille :: Lieux :: Chocouest :: Repère bas-haut-bab-
Sauter vers: