Vous voici dans un monde fantastique humoristique aux allures de mmorpg, possédant un large choix de classes et de lieux dans le but de réaliser tout un tas de quêtes farfelues ou bien vivre sa vie dans l'ordre ou l'anarchie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 textes à plusieurs plumes ou claviers plutôt

Aller en bas 
AuteurMessage
Tidak Ez'geen

avatar

Messages : 69
or : 71
Date d'inscription : 11/11/2012
race : Albinec
couple : tant qu'elle est canon
Guilde : Kay-you

Feuille de personnage
arme personnelle: sa poisse ! on peut pas lutter contre ça !
rôle ou metier: magicien raté
âge du personnage: 25 ans

MessageSujet: textes à plusieurs plumes ou claviers plutôt   Ven 23 Nov - 21:28

Ce serait une rubrique, un sujet, ce que vous voulez, ou une personne donne un sujet genre ... "la peur le déconcentrait" et là quelqu'un décide d'écrire un petit texte en rapport. Et qui n'aurait pas de rapport avec son personnage sur Merbaille, mais qui serait plus de l'écriture sauvage. Je vous posterez un exemple dès que je l'aurais taper sur l'ordi.

Sujet : « 'spèce de taré(e) tu m'as mordu(e) ! » gentiment écrit par une amie que je citerai sous le pseudonyme de Huangdi

Le liquide écarlate coule abondement de la plaie sanguinolente. La petite tête effrayée se cramponne à la cheville de la jeune chasseuse de trésor. La jeune fille sautille sur son pied valide pour déloger Will, son familier. La grotte résonne des protestations du petit renard. Leïla caresse le petit animal avec tendresse pour le convaincre de desserrer les dents. Une fois son pied enveloppé dans une de ses manches, elle reprend sa quête, la boule de poil rousse dans les bras. Elle avance en passant ses doigts dans la fourrure du goupil pour le rassurer. De l'eau goutte des parois de la caverne. Au fur et à mesure qu'elle avance l'air se réchauffe. Il n'est plus très loin. Les murs noirs s’éclaircissent. Le long tunnel débouche sur une gigantesque cavité illuminée de l'éclat des pièces d'or et d'argent. Un immense dragon flamboyant sommeille sur son trésor. Ses narines expulsent des petits nuages de fumées. La bête réveille les craintes de Will qui plante à nouveau ses crocs dans la peau de sa maîtresse; La chasseuse jure tout bas en essayant de dompter le petit animal apeuré. Après quelques minutes de bataille silencieuse la jeune fille se sert de sa deuxième manche pour bander son avant-bras. Elle s'accroupit et dépose le renardeau dans son sac à dos. Elle déroule un parchemin couvert de runes sur le sol; Elle prononce la formule dans une antique langue aux accents disparus. Les pièces s'animent sous le lézard de feu. Elles frémissent et roulent d'un même mouvement. La bête rouge se relève et cherche de ses deux yeux saphirs où est l'intrus. Mais la jeune fille se cache déjà derrière un gros coffre d'ébène serti d'or. La mythique créature sonde la caverne sans trouver Leïla. Celle-ci a repéré, grâce au sort contenu dans le parchemin, l'objet de sa chasse : le miroir de cristal, l'oeil qui voit tout. Elle s'approche furtivement du halo vert qui entoure l'objet. Le dragon fait le tour du tas d'or sans se douter qu'une voleuse lui dérobe son bien le plus précieux. Le petit renard saute du sac et fait tinter les pièces sous ses pattes. La bête écarlate se retourne soudain, fixant les deux amis de ses iris bleues. Son rugissement fait vibrer les parois de la grotte toute entière. La pauvre petite créature, tétanisée, le poil hérissé regarde la peur dans ses yeux bleus. Le dragon inspire profondément. La jeune fille se précipite sur son familier. Elle le prend dans ses bras et hurle de toutes ses forces " Esprit du feu ! " Le jeune canidé se transforme alors en un volute d'un orange teinté d'or, les couleurs du couchant. Quand l'immense flamme jaillit de la gueule du maître des lieux la chasseuse ferme les yeux. Le feu brûle l'extrémité de ses cheveux et les poils de ses bras nus. La chaleur insoutenable la fait suffoquer. L'air se refroidit à peine. La température devient supportable. Leïla ouvre les yeux. Devant elle le dragon est stupéfait, il cligne de ses épaisses paupières. La jeune fille profite de sa surprise pour s'enfuir avec Will par là où elle était entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
textes à plusieurs plumes ou claviers plutôt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui joue d'un ou de plusieurs instruments...
» Problèmes d'affichage du dinosaure (plusieurs images) [OK]
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Le Phénix bat des plumes
» Plusieurs point flou.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drôle de défis en Merbaille :: Une intégration de valeur :: Pour nos chers invités :: Questions-
Sauter vers: