Vous voici dans un monde fantastique humoristique aux allures de mmorpg, possédant un large choix de classes et de lieux dans le but de réaliser tout un tas de quêtes farfelues ou bien vivre sa vie dans l'ordre ou l'anarchie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plast-kick

Aller en bas 
AuteurMessage
Khlyriël Sysha

avatar

Messages : 55
or : 57
Date d'inscription : 12/11/2012

Feuille de personnage
arme personnelle: son parapluie rose
rôle ou metier: chasseur de trésor
âge du personnage: plus de 80 ans d'existence

MessageSujet: Plast-kick   Jeu 22 Nov - 20:42

Assis sur un toit, j'observe les étoiles briller dans toute leur splendeur. Le ciel est magnifiquement bien dégagé ce soir, je m'en réjouis. L'air glacé me fait resserrer les pans de ma longue cape noire contre mon cou. Ma peau se hérisse au contact d'un souffle de vent avant de se détendre contre la chaleur du tissu. Il est vrai que la doublure en P'titpeur, un rongeur particulièrement apprécié pour sa viande et sa fourrure, me tient bien chaud. Je soupire d'aise et m'allonge de tout mon long sur les tuiles. Dans cette position, j'ai l'impression de voler, d'appartenir au ciel et à la fois d'en être le maître. Douce sensation.... J'allonge mon bras et, lentement, referme mon poing. Naïvement, j'espère attraper la couverture nuageuse pour m'en recouvrir, à moins que mon geste n'ait eu pour but de saisir entre mon pouce et mon index un coin de la lune en forme de sourire machiavélique. On dirait presque qu'elle se moque de moi, la perverse...
Je me retourne sur le flan, un bras passé sous ma tête. Une fois de plus, je dormirai à la belle étoile ce soir. Légèrement claustrophobe, je me suis en quelque sorte enfuis de ma chambre d'hôtel pour me percher à l'endroit où je me tiens présentement. Même si cette conduite est prohibée, le gérant est bien trop profondément endormi pour me virer aussi sec de son établissement. Reste le petit apprenti, peut-être son fils, au comptoir. En tendant l'oreille, je perçois sa respiration paisible. Sans doute est-il au royaume de Morphée, lui aussi. Je suis donc le seul éveillé dans ce bâtiment qui d'habitude résonne des divers bruits de la clientèle.
Créer-un-tif est une cité prospère où l'on est sûr de trouver tout ce qu'il nous faut, voire plus. J'avais rendez-vous hier soir pou un échange de trésor mais j'ai bien peur qu'il n'aura jamais lieu. En effet, pas un cheveu de cet homme ne subsiste dans la ville. Je soupire, me demandant ce que je vais bien pouvoir faire de ce cristal Plast-kick. Je n'ai pas les compétences requises pour pouvoir le transformer en un objet utile ou juste décoratif. Je sors le bloc noirâtre de ma poche, le contemplant à la froide lumière lunaire. Le faisant tourner sur ma paume, j'admire les ombres jouant dessus, suivant de mon ongles plus long que la norme les imperfections de la pierre. Ce geste m'apaise; je joue longtemps avec le Plast-kick puis le fait voler dans les airs pour le rattraper d'un mouvement leste de la main. Il s'éloigne de moi pour frôler le ciel, disparaissant à ma vue un laps de temps pour ensuite refaire son apparition, ses reflets se détachant de l'infinie bleue nuit.

Une brusque rafale de vent dévie ma pierre. J'étire mon bras au maximum mais pas assez vite pour l'empêcher de sombrer par terre. Je grogne. J'étais tellement bien comme ça, à savourer la vue du ciel et sourire à la lune...
Je me lève et m'étire puis me rapproche du rebord. La pointe de mes bottes pointues côtoie le vide; je suis en équilibre précaire. J'étire encore plus mes lèvres, aimant jouer avec la gravité. Je me balance d'avant en arrière, mes cheveux suivant le mouvement. Finalement, je chute tête la première vers le sol. J'étend mes bras et me réceptionne par une roulade. J'ai de la chance. Mon caillou est juste sous mon nez. Je n'ai qu'à avancer la main...

Quelqu'un s'en empare avant moi. Je lève la tête, croisant un regard que je ne connais pas. Je me relève, amical, et demande:

« S'il vous plaît, pourriez-vous me la rendre? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tidak Ez'geen

avatar

Messages : 69
or : 71
Date d'inscription : 11/11/2012
race : Albinec
couple : tant qu'elle est canon
Guilde : Kay-you

Feuille de personnage
arme personnelle: sa poisse ! on peut pas lutter contre ça !
rôle ou metier: magicien raté
âge du personnage: 25 ans

MessageSujet: Re: Plast-kick   Sam 24 Nov - 8:25

[hrp: tu peux me passer le code de ta couleur parce que là ça fait moche ce que j'ai fait ^^' je te passe le code de la mienne : 26619C]

Tidak se promène sur les toits de la ville, à la recherche de cette fameuse boutique de scotch double face, pour colmater les trous dans le dortoir de la guilde. Tout cet argent en sa possession ! Le sorcier le dépenserait bien dans un casino ou dans un pari quelconque, si seulement sa malchance ne prévoyait pas à l'avance qu'il allait inévitablement perdre la totalité de sa mise. Si il avait encore son corps, il serait sûrement allé dans une maison de passe, ce n'était pas son argent, et tant qu'à se faire plaisir autant voir de jolies filles. Mais Drek l'avait sermonné la dernière fois qu'il avait tenté de draguer une jeune femme, tout à fait charmante, qui postulait à la guilde. D'accord, il avait accidentellement changer ses "magnifiques cheveux d'or" contre des poils d'une couleur indéterminée tirant sur le vert, mais qui aurait pensait que les résidus de bave de crapaud sur les colliers de familiers avait un tel effet sur les fées ! Pas Tidak en tout cas. La dernière fois qu'il avait embrasser une personne du sexe opposé c'était une petite fille qui le prenait pour une peluche, et le pauvre petit mage avait encore l'impression de s'être fait violer. La petite boule de poil blanche sautille sur les tuiles et autres matériaux indéterminés, quand il aperçoit un petit bloc noir rouler vers lui. *Du Plast-kick !* L'albinec s'en empare et croise le regard du démon qui en est le propriétaire.

« S'il vous plaît, pourriez-vous me la rendre ? » demande celui-ci.

Le petit albinec resserre sa prise sur l'objet et regarde les pieds de l'homme, bien trop grand pour lui. Peut-être arriver à le lui prendre. *Tu rêve mon pauvre Tid', pas à un démon.* Mais avec quelque ruse, le petit mage pourrait l'acheter, il aurait une large dette envers Drek après ça, mais ce n'est pas comme si il pouvait tout faire sans pouces opposables. Le petit animal s'assoit sur le précieux bloc couleur de jais.

« Que me proposez vous en échange ? » ose Tidak

Le sorcier réprime des frissons. Qu'est-ce qui a bien pu lui passer par la tête ! C'est un démon ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plast-kick
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drôle de défis en Merbaille :: Lieux :: L'Es-Tea :: Créer-un-tif-
Sauter vers: