Vous voici dans un monde fantastique humoristique aux allures de mmorpg, possédant un large choix de classes et de lieux dans le but de réaliser tout un tas de quêtes farfelues ou bien vivre sa vie dans l'ordre ou l'anarchie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Khlyriël Sysha

Aller en bas 
AuteurMessage
Khlyriël Sysha

avatar

Messages : 55
or : 57
Date d'inscription : 12/11/2012

Feuille de personnage
arme personnelle: son parapluie rose
rôle ou metier: chasseur de trésor
âge du personnage: plus de 80 ans d'existence

MessageSujet: Khlyriël Sysha   Mer 14 Nov - 21:11



Sysha Khlyriël



Wanna play?~




Carte I.D



Age: Un peu plus de quatre-ving ans et pas une ride.

Métier: glaneur professionnel, ça marche? Sinon, chasseur de trésor à ses temps perdus.

Lieu de Naissance: Oublié^^"

Race: démon

Sexe: extra-terrestre! Nan, masculin

Signe particulier : des cernes, des vallées,des canyons...Dites comme vous le voulez...

Groupe: démon

Personnage sur le vava: Mephisto Pheles le magnifique de ao no exorcist


Son caractère ...
Les rues sombres de la cité ne sont pas conseillées à n’importe qui. Qu’importe, cela ne te pose pas de problème. Après tout, tu ne risques rien. C’est plutôt le pauvre fou osant t’attaquer qui pourrait se retrouver avec un bras en moins sans le comprendre.
Tu imagines la scène avec un sourire amusé. Tu sais déjà que, par jeu, tu le laisseras croire jusqu’au bout à sa victoire avant d’inverser la donne à ton compte. Oui, tu aimes sentir le regard des autres passer de la satisfaction à la peur la plus profonde. Tu aimes sentir la terreur paralysé ton ennemi au point où il te supplie implicitement de l’épargner. Mais tu aimes bien jouer avec les humains. Alors tu leur souris, un sourire diabolique, et leur brise un à un leur doigt de balourd. Tu aimes lorsque ça craque bien et que la victime crie. C’est un hymne à ta puissance, pour toi. Tu te retrouves souvent tâché de rouge. Tes vêtements détrempés de sang, tu te relèves alors de cette chose sanguinolente apeurée par terre pour continuer ta route.
Tu portes du blanc justement car le sang se voit mieux. Pour toi, il n’y a pas meilleure alliance que le blanc et le rouge. La pureté et la dépravation. L’ordre et le chaos. Telle la lute s’organisant à Merbaille entre les différentes factions.
Tu entres dans un pub miteux, détonant parmi les autres clients dans ton habit effrayant. Une faucheuse, murmure-t-on. Tu commandes un alcool fort, décidé de ne pas laisser cette journée sans une petite gâterie. Un gourmet, plus qu’un gourmand. Un jouisseur plus qu’un arriviste. Un spectateur plus qu’un observateur. Mais les jeux de mots ne peuvent cacher ta nature de démon ; après tout.
Toujours souriant et plaisantant, ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas vous méfier de lui. Approchez-le et utilisez-le autant qu’il vous utilise. N’ayez pas de pitié parce que lui est dénué de tout sens de l’éthique et autres stupidités de ce genre. Alors…Prêt à jouer ? Et que le meilleur pervers gagne…

Quand on le voit ...
Assis sur le toit d’une maison, il observe le passage de la foule à ses pieds. Parfois on lève la tête vers cette ombre à la forme bizarre, découvrant cet homme filiforme au buste plutôt allongé. Un air nonchalant sur le visage, il a bien l’intention de ne rien faire de la journée. Il s’étire en un long bâillement dévoilant des canines plus longues que la norme et passe une main dans ses cheveux tout aussi violets que son petit bouc, tout en prenant bien soin de ne pas déranger la grande mèche s’étirant de toute sa longueur vers le ciel. Un peu recourbée a bout, elle lui sert d’antenne servant à capter tout et n’importe quoi. Bien utile...Ou pas.
Dans un ‘pouf’ sonore, il s’allonge de tout son long et passe ses bras sous sa tête. Ses yeux cernés révélant son insomnie observe le ciel. Deux orbes verdâtre cerclées de jaune orangé sont fixés sur les nuages, s’amusant à suivre leur course effrénée dans l’immense étendue bleu azur. Il se tourne sur le côté, aveuglé par le soleil. Prenant entre ses mains gantées de violet son haut de forme, il le pose sur sa tête et s’endort sans autre forme de procès.
De loin, on dirait un gros chat blanc faisant une sieste bienvenue en ces jours d’hiver, profitant des derniers rayons solaires. Si on s’approche suffisamment près, on peut voir une paire pointue de bottes à talonnettes fuchsia dépasser d’une cape immaculée. Puis surprenant l’observateur, le chat se réveille et s’ébroue, révélant un démon habillé d’une chemise violette, un foulard à pois rose, une culote bouffante blanche et des chausses rayées violettes. Digne du plus mauvais goût, se dirait-on. Il n’en a cure et, se saisissant de son parapluie au manche en forme de boules de glace multicolores empilées les unes sur les autres, il s’éloigne dignement, faisant voler sa cape autour de lui. Puis…Il oublie qu’il se trouve à plus de quatre mètres du sol et chute avec un petit cri de surprise. Affolé, on se précipite vers le cadavre…Plus rien. Il a disparu.


Il était une fois ...
La nuit, mon moment préféré. J’attends, perché en haut d’un toit. Une jambe ramenée contre mon corps gelé, je contemple la lune, me souriant de tous ses cratères. Les étoiles ses filles me font de discrets clins d’œil auxquels je réponds par un petit sourire timide. Le calme ambiant est apaisant, la solitude savoureuse. Même si je ne rechigne pas contre un peu de compagnie, je passe souvent de longue période seul. Après tout, les rares humains assez fous pour jouer avec moi sont de moins en moins nombreux. Je me demande si l’époque les rend plus prudent. Je soupire et rends ma contemplation passive.
Un bruit de bottes claquant sur le pavé me fait baisser la tête. Emmitouflé dans une cape sombre, cela m’étonnerait que l’on puisse m’apercevoir. Enfin la cause de tout ce bruit est enfin visible. Une longue capeline avec une capuche bordée de fourrure, une robe bouffante faisant ressembler sa propriétaire à un gros gâteau livré sur un plateau d’argent. Je vais me régaler.

Je saute à terre, faisant pousser un petit cri à la malheureuse.

« Allons, ne soyez pas si effrayée. Je ne vous veux aucun mal. »

Sa figure est dissimulée par la capuche, de telle sorte que je ne vois rien. Mais elle hoche timidement de la tête après s’être couvert la bouche de ses mains si blanches. Je lui souris aimablement.

« Je crois que nous avons quelque chose à voir ensemble, vous et moi.
-Pas ici, je risquerai d’être découverte. »

Je ne le montre pas mais je hurle de rire intérieurement. C’est sûr qu’avec ses riches vêtements, elle passe plutôt inaperçue dans un quartier assez pauvre ! Et pourtant, je lui avais bien dit de se montrer ‘discrète’…Imbécile.

« Pas de soucis. »

Je lui tends la main qu’elle saisit. Agrippant mon parapluie, je l’ouvre et nous nous envolons dans les airs. Encore un petit cri de sa part, ce qui commence à m’exaspérer. Si elle continue de la sorte, je finirai bien par la lâcher ‘accidentellement’ dans le vide. Alors là, ce ne sera pas une stupide figure d’admiration qu’elle aura mais une grimace d’horreur bien plus appétissante.
Nous touchons terre avant que je mette mes plans funestes à exécution. Stupide mais chanceuse femme. Nous sommes dans une prairie vierge de toutes oreilles humaines. Enfin, elle se détend un peu et ose découvrir son visage. Belle, il faut en convenir, avec ses cheveux roux et ses yeux vert. Elle a un visage agréable aux traits réguliers, de jolies petites oreilles rondes et un front exempt de rides. Une bourgeoise issue de la haute, sans nul doute. Dans peu de temps, elle se verra forcée au mariage, je suppose.

« Alors ? je la presse.
-Je.. »

Désormais à visage découvert, je vois bien que j’ai à faire à une gamine. Je soupire de nouveau. La nuit va être longue.

« Je venais vous voir pour… »

Pour tuer, décapiter, démembrer, ensorceler, vendre, acheter, écrabouiller, manger…La liste de souhaits est longues et les souhaits peuvent se révéler d’une incroyable stupidité comme très amusants. J’attends avec une pointe d’espoir.

« Je…Je veux mourir. »


Pas original. Mes illusions de crimes grandioses s’évaporent.

« Je ne suis pas là pour ça. »

Je tourne els talons, prêt à trouver un endroit où dormir. Mais quelque chose retiens les bouts de ma cape.

« Je vous en supplie ! Je ne veux pas me marier avec cet inconnu et la seule solution est de me tuer ! »


Je la repousse, la faisant tomber au sol. Je la méprise, cette faible humaine ne voyant pas plus loin que le bout de son collier de perles.

« Et bien, vas t-en. Fugue.
-Je…Je ne sais pas où aller.
-Trouve. Les suicides, je ne fais pas. Je ne gâche pas mes forces pour les cas dans ton genre, fillette. De plus, je n’aime pas les couards dans ton genre ayant trop peur de s’ôter la vie par eux-mêmes. Si tu veux te suicider, fais-le toi-même. N’implique pas les autres dedans. »

Et voilà, ça c’est moi ? Je n’ai pas pu m’empêcher de jouer au moralisateur. Enième soupir.
Je lui tourne le dos, la laissant pleurer sur son sort. Qu’importe, elle m’a mis en colère. Je déteste les faibles dans son genre. A cause d’elle, j’ai des envies de meurtre. J’aurai dû accepter sa demande, au moins ne serai-je pas dans cet état de démence.
Je grimpe à un arbre, la regardant s’éloigner hagarde vers la ville. J’espère qu’elle fuira de chez-elle, que j’ai la chance de la recroiser et de la tuer pour de bon, une fois qu’elle sera devenue une aventurière recherchée. Cela, ça en vaudra la peine. Je m’endors.


Derrière l'écran 8D

Prénom/Pseudo :celui de mon perso huhu

Comment as-tu trouvé le forum? merci à la fonda et à ses idées de folle veant à minuit passée mdr. Grs délire pour trouver le nom du fofo d'ailleurs^^

Et comment le trouves-tu? entre génial et gargantuesque.

Code du règlement: Voilà comme ça tout le monde comprend à quel point les pigeons sont inutiles.... hehe leçon du jour.

Commentaires?: Les pigeons sont pas inutiles! C'est très bon une fois cuit avec les os qui croustillent! /out

Code créé par Umi sur Epicode.Ne pas retirer.


Dernière édition par Khlyriël Sysha le Jeu 22 Nov - 20:08, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid Almelow
Admin
avatar

Messages : 127
or : 174
Date d'inscription : 09/11/2012
race : Fée
Age : 23
couple : avec moi-même
Guilde : Azeroth
Localisation : ça dépend à vrai dire... quelque part ou elle peut glandouiller.

MessageSujet: Re: Khlyriël Sysha   Mer 14 Nov - 22:03

OWIIIIIIIIIIIIIIII <3 Avec le vava qui va me faire rêver hehe
bienvenu et bonne chance pour ta fifiiiche XD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merbaille-rpg.forumactif.org
Khlyriël Sysha

avatar

Messages : 55
or : 57
Date d'inscription : 12/11/2012

Feuille de personnage
arme personnelle: son parapluie rose
rôle ou metier: chasseur de trésor
âge du personnage: plus de 80 ans d'existence

MessageSujet: Re: Khlyriël Sysha   Ven 16 Nov - 12:33

fiche terminée. Je pense sans doute avoir des soucis avec l'histoire...A voir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid Almelow
Admin
avatar

Messages : 127
or : 174
Date d'inscription : 09/11/2012
race : Fée
Age : 23
couple : avec moi-même
Guilde : Azeroth
Localisation : ça dépend à vrai dire... quelque part ou elle peut glandouiller.

MessageSujet: Re: Khlyriël Sysha   Ven 16 Nov - 21:45

Mon premier compte de VALIDEEEEEE YEAHHHHHHHH XD
Bon bah je suppose que tu sais déjà où faire les demande de rp
Je te souhaite un bon jeu parmi nous
et faudra que l'on fasse un rp ensemble.

*va rajouter des quêtes et remplir l’hôtel des ventes avant de rp*-_-'' encore du boulot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merbaille-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khlyriël Sysha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khlyriël Sysha
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drôle de défis en Merbaille :: Une intégration de valeur :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: