Vous voici dans un monde fantastique humoristique aux allures de mmorpg, possédant un large choix de classes et de lieux dans le but de réaliser tout un tas de quêtes farfelues ou bien vivre sa vie dans l'ordre ou l'anarchie.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Drek Kallisyo

Aller en bas 
AuteurMessage
Drek Kallisyo

avatar

Messages : 83
or : 91
Date d'inscription : 10/11/2012
race : Création (Hybride Troll/Humain)
couple : Avec son égo.
Guilde : Kay-you
Localisation : Arène Sans-Gland

Feuille de personnage
arme personnelle: Ses poings et son esprit de réflexion (-Arrête de rire Tid.)
rôle ou metier: Maître gladiateur et Chef de la guilde Kay-you.
âge du personnage: Il a ... euh ... 'fin il est vieux quoi. C'est un vieux fossile. Caillou ... Fossile ... Trop marrant père castor X)

MessageSujet: Drek Kallisyo    Dim 11 Nov - 18:55



Drek Kallisyo



Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche




Carte I.D



Age:On sait pas trop. Il est vieux quoi.

Métier: Chef de la guilde Kay-you/Chasseur de trésors/Maître d'arène

Lieu de Naissance: Une grotte ... On va dire une grotte ...

Race: On sait pas trop ... Quelque part entre le Troll et l'Humain

Sexe: Masculin ( Eh oui ... Même si c'est en pierre ça compte)

Signe particulier : Un peu idiot et susceptible sur son apparence.

Groupe: Peuple de la Terre



Y a quoi la dessous ?
Par tous les dieux … Comment vous décrire Drek … Si vous vous attendez au prototype du héros sans peur et courageux qui trucide des dragons à longueur de journée vous êtes très loin du compte. La baston c’est son truc, on ne le niera pas. Il aime se battre et ne le cache pas. Ce n’est pas pour rien que ce caillou est maitre d’arène. Malheureusement son potentiel cognitif est très … Limité … Déjà de par le fait qu’il est amnésique et que c’est une pierre, on ne le dira jamais assez. Malgré de nombreuses circonstances physiques atténuantes, il se borne à dire qu’il est parfaitement humain. Je ne blaguais pas quand je vous disais que c’est un idiot. Il faut aussi savoir que, si vous l’invitez à diner, prévoyez à manger pour 10, minimum. Je n’ai jamais vu quelqu’un dévorer autant de nourriture d’un seul coup. C’est … Inhumain. Et écœurant parfois aussi.
Bon aller. Je vous l’accorde ce n’est pas non plus une brute épaisse sans cervelle qui veut tout casser. Enfin si. Mais pas tout à fait. Je m’explique. Sans savoir pourquoi, depuis que les trolls l’ont réanimé, il … Ah mince j’avais oublié. Ce colosse a été retrouvé par un clan de troll qui l’ont « rallumé », si je puis m’exprimer ainsi, et à vécut parmi eux pendant plusieurs années. D’où son côté bourrin. Bref, revenons à ce que je disais. Cette pierre ambulante est animée d’un esprit altruiste démesuré. Vous me direz, « oui mais ça ressemble aux héros de base et patati et patata … », à cela je répondrai que je … Je … Je me contredis moi-même en fait … Non seulement c’est une bestiole improbable, mais en plus c’est un paradoxe vivant. Bref, tout ça pour dire qu’il a créé une guilde qui défend les opprimés et qui prône l’égalité pour tous. Et que tous ses membres sont aussi déjantés que lui. Surtout Tizdak son bras gauche … Voilà. C’est Drek quoi.

C'est quoi ce truc ?
Avez-vous déjà vu un une pierre parler ou marcher comme vous et moi ? Non ? Histoire de ne pas mourir idiots, comme tout bon Merballiens qui se respecte, laissez-moi vous présenter Drek Kallisyo ! 2 mètres 30 de caillasse pour le poids de 3 bœufs ! Une bonne grosse pierre ! D’autres détails ? Il a les cheveux blancs comme la neige un soir d’hiver dans les toundras de … Oh et puis on s’en fiche. Ses yeux … A comparer je dirais que ça équivaut, question luminosité, aux braséros de fêtes des faunes. Donc pour la discrétion c’est mort, mais je ne suis pas sûr. Sinon bah… Que dire de plus ? Ah oui. C’est une force de la nature (nature... cailloux … Jeu de mot pourri …).
On ne sait pas grand-chose de lui. Pas faute que certains lui ai posé la question juste pour avoir sa force. Tout ce qu’on sait c’est que son nom est gravé sur son avant-bras droit. Certains disent que c’est le « golem de guerre perdu de Jean-Louis Brailleuh ». Non mais franchement. Il a vraiment la carrure d’un golem ? Je reviendrai la dessus plus en détail plus tard.
Cet énergumène se ballade torse nu et ne porte qu’un simple pantalon bleu avec des flammes dessus. (Parce que les flammes c’est cool !) Faut dire que si il était complétement à poil … Disons que ça ferrai des mal à la virilité de la gente masculine … Si vous voyez ce que je veux dire … Il ne se trimballe pas avec armes et armure épiques pour sauver la veuve et l’orphelin comme ses tapettes d’elfes … Non lui il a … Ses poings. De temps en temps une grosse épée bien bourrin pour se la péter mais sans plus. Il est aussi habile avec sa langue (pas de lapsus hein). La rhétorique est un de ses points forts. Quand il veut évidement. Et croyez-moi ça arrive pas souvent.
Un corps de rêve, un gout vestimentaire douteux, une allure de lampadaire et une peau de pierre … Ajoutez à cela une force colossale, une susceptibilité hors du commun et des origines plus que prestigieuses, laissez reposer et tadam ! Vous avez Drek. Surement le héros le plus banal du monde …





Laissez-moi vous raconter une histoire épique !
Bonsoir à vous Merballiens et Merbailliennes. Je vais vous conter l’histoire de Drek Kallisyo. Une histoire tragique … Pleine de sang et de passion amoureuse et …

-Hop hop hop … T’es qui toi ?

Hum hum … Une histoire sur une créature démoniaque sans foi ni loi. Massacrant et mutilant pour son plaisir. Il …

-Wow ! La ferme abruti c’est moi le narrateur. Dégage de là.

Une bagarre, du sang et une fenêtre brisée plus tard …
Voilà. Je suis de retour. On va pouvoir enfin commencer. Cette histoire va donc, en effet, parler de Drek. Vous savez le caillou que je vous décrivais l’autre jour. Ca y est tu le remets ? Parfait. Or donc, commençons par le commencement … Il était une fois dans … Hé oh ! Pourquoi le son de ma voix baisse ? Ah parce que c’est un flash-back ? Merci mec. Bref. Je disais donc. Il y a bien longtemps, dans les provinces du Sud …

Jean-Louis Brailleuh était en plein travail. Et quel travail ! C’est son plus grand chef-d’œuvre ! Du fin fond de son laboratoire personnel dans la ville de Créer-un-tif, la fusion parfaite entre un troll et un humain vit le jour. Une machine à tuer. Oui on parle bien de Drek. A la base Jean-Louis cherchait simplement à remplacer son jeune frère décéder, assassiner par des subalterne de Mathilda. Et puis pas dans une ruelle sombre la nuit. A bah non c’est trop simple ça. En plein jour et sur une place publique. Je comprends qu’il soit en pétard contre elle après. Il voulait recréer le dernier membre de sa famille que la sorcière lui avait arraché. Au prix de longues journées de travaux incessants, de crise de nerfs, et de multiple blessure, le frère en deuil finit par créée une créature nouvelle.

-Drek … Tu vas pouvoir revenir parmi nous à présent …

Touchant n’est-ce pas ? Il y eut cependant un léger problème. Aucun des systèmes mis au point par Jean-Louis ne réussissaient à le faire fonctionner( parce que oui c'est une machine).Il partit donc en quête d’un métal légendaire qui, disait-t-on, était une source d’énergie infinie. Ce métal s’appelait : le Mélium. 4 ans. C’est le temps qui aura été nécessaire pour trouver ce métal rare. 4 longues années de recherches et d’affrontement pour se l’approprier. Il trouva finalement le filon de ce minerai au cœur de l’Est-Tea, dans une clairière reculée. C’est vrai quoi. A quoi s’embêter à chercher un métal rarissime dans un donjon avec plein de monstre et de pièges quand il suffit de tomber dessus complétement par hasard dans la forêt. Euh … Ce n’est pas ce qui s’est passé hein. Non non il n’est pas tombé dessus par hasard dans une forêt. Je … Vous n’avez rien entendu …

Hum hum … Continuons.. Jean-Louis rentra à Créée-un-Tif pour, enfin, finir son labeur. (J’aime les mots savants) A son arriver dans son laboratoire, il s’empressa d’assembler le métal à sa création. Ce fut éprouvant. Il lança alors le processus « d’allumage ». Les murs tremblèrent, les étagères tombaient, toute la cité ressentie le réveil de Drek. L’être de pierre se leva de la table et se tenait à présent debout, face à son créateur. Une créature imposante. La perfection scientifique. Les yeux blancs de Drek se posèrent sur Jean-Louis puis il scruta la salle. (Au faite. Les yeux blancs c’est à cause du Mélium).

-Il est vivant … Oh Drek … laissa échapper Jean-Louis.

Des larmes perlaient sur son visage de voir son frère enfin retrouvé. Il s’approcha de lui et tenta de le prendre dans ses bras. Quelque chose d’inattendu se produisit. Drek asséna un coup violent à son créateur et l’envoya volé à travers la pièce. Jean s’écrasa lourdement sur le sol et releva péniblement la tête. Un grand fracas se fit entendre. Drek venait de pulvériser le mur qui donnais sur l’extérieur, et donc, sur la cité.

Une semaine s’écoula. Des rumeurs couraient dans les rues sur une étrange créature détruisant tout sur son passage. Les gardes et quelques courageux essayèrent de canaliser le monstre. C’est Drek le monstre pour ceux qui seraient un peu lent à la détente. Un jour, la population de la cité prit les armes pour chasser cette calamité. Ils l’acculèrent sur la grande place. Jean-Louis eut vent de la scène et sortit en trombe de ses quartiers. Arrivé sur place il constata que son « frère » ressemblait à un animal enragé. Il s’avança, seul.

-Drek … C’est moi. Jean-Louis. Celui qui t’a ramené à la vie. Écoute-moi. Calme-toi. Ces gens ne sont pas tes ennemis. Laisse-les en paix et reviens à la maison.

Le colosse le fixait. Puis sans crier gare, il se jeta sur son frère. Ah mais quel idiot. J’avais oublié de préciser que le nouveau Drek possédait les organes du Drek original, et donc son cerveau avec sa mémoire. Jean ne brocha pas et resta planté là. La foule un mouvement de recul. Et, à la surprise générale, le golem arrêta son poing à quelque centimètre du visage de Brailleuh. Un long silence prit place.

-JL … Que … Que m’arrive t’il … Où suis-je ? Les assassins … Mathilda … Je …

Le monstre avait parlé. C’est souvenu. Il ferma les yeux et s’effondra sur le sol sans aucune raison. Jean fit venir ses assistants et ramena son frère dans son labo sous les cris de colère de la population. On ne vit plus ni Drek ni Jean-Louis pendant plus de 2 ans. Ces deux années, ils les passèrent à essayer de faire renaitre la personnalité du vrai Drek. Sans succès hélas. Abandonnant tout espoir, il fut forcé de reconnaitre que cette créature ne sera jamais comme son frère. Il décida de le supprimer. Ne supportant plus la vue du faux visage de son frère déchu. Alors une idée lui vint à l’esprit. Pourquoi ne servirai-t-il pas de lui pour éliminer Mathilda ? Cette sorcière était certes puissante mais que pourrai-t-elle contre une force aussi colossale. C’est ainsi que Jean mis au point un plan pour éliminer sa rivale de toujours.

Donc. Petit résumé pour les idiots qui n’auraient pas suivi. Drek fut ramener à la vie dans un corps de pierre mais ne redevins jamais comme l’original. Il était trop instable. JL décida donc de s’en servir comme arme pour détruire la sorcière. Drek n’éprouvait pas d’émotions à proprement parler. Il était donc facile de le faire obéir à n’importe quel ordre. Ainsi il fut envoyé auprès de Mathila avec pour ordre de se faire passer pour un partisans fidèle afin de récolter des informations pour le compte de Jean-Louis et tuer Mathilda le moment venu. Tout aurait bien fonctionné sans l’intervention d’Astrid, l’apprentie de la sorcière.

Un an s’écoula. Drek et Astrid étaient très proches. Très très proches … Lors de son séjour il apprit les émotions humaines au contact de l’apprentie. Les émotions telle que la peur, la joie, la tristesse etc … Survint alors un sentiment qui fit battre le cœur de pierre du colosse. Ce sentiment c’était celui de l’amour. Un amour passionné pour la petite fée. Une pierre et une fée. Je vous laisse imaginer les scènes intimes. Même si, officiellement, il n’y en a pas eu. Sentant que son sentiment grandissait à l’égard d’Astrid, il révéla à cette dernière sa véritable identité ainsi que sa mission. Astrid, trahi par une personne qu’elle pensait être son ami, alla sur le champ tout raconter à sa mère. Outrée par l’audace de son rival, elle décida de « reprogrammer » Drek pour qu’il tue Jean-Louis. Ce dernier ne se rendit pas sans se défendre.

-Vous ne me forcerez pas à tuer mon créateur ! Vielle morue !

-Tu te soumettras que tu le veuille ou non ! hurlait la sorcière.

Astrid assistait à la scène,incrédule. C'est limite si ya pas écrit "Je m'en fout sur son front".Une bataille dantesque entre les deux personnages faisait rage. L’un lançait des sorts à la pelle et l’autre détruisait complétement la maison à force de charger dans tous les sens. Au bout de plusieurs minutes de combat intenses, les deux adversaires étaient épuisés. Mathila parvint à le toucher avec un sort paralysant. Drek s’effondra dans un grand fracas. Un sourire sadique apparue sur le visage de la jeteuse de sorts.

-Astrid. Emmène le et détruit le. Lâcha-t-elle.

La jeune fée s’exécuta mais semblait perturbée. Elle l’emmena dans une chambre et l’étala magiquement sur le lit. Elle resta là un long moment à fixer le colosse. Elle poussa un long et fort soupir avant de désactiver le cœur énergétique de Drek. Ca y est. Il était éteint. Elle effaça aussi la mémoire de la machine. Le soir même, une silhouette encapuchonnée jetait une grosse masse dans la rivière. Pourquoi n’avait-elle pas obéi à sa mère ? Pourquoi ne l’avait-elle pas détruit ? Le mystère reste encore entier. J’adore ce genre de fin. Ça m’émeut …

Ainsi se termine l’histoire de Drek Kallisyo … Mais non je rigole ! T’aurai du voir ta tête ! Hum hum … Faut que j’arrête avec mes blagues …

25 ans s’écoulèrent. La guerre entre les deux « héros » était fini. Et, au fin fond de la forêt, une tribu de Trolls trouvait quelque chose dans la rivière. Un colosse de pierre flottait à la surface. Ils le récupèreraient et, sans faire exprès, ils le rallumèrent. Ne sachant pas qui il était, hormis son prénom gravé sur son bras, Drek décida de rester avec la tribu de ces étranges créatures. Les Trolls l’élevèrent comme l’un des leurs. Le colosse se fit rapidement un nom parmi les trolls, et bientôt, parmi les humains et les autres races de Merbaille. Sa tribu d’adoption lui donna un nom de famille : Kallisyo, qui signifie « général » dans l’Ancienne langue.

Ayant retrouvé des émotions humaine et arrivé à l’âge de l’indépendance chez les Trolls, il décide de quitter le clan pour partir à la recherche de ses origines, sans jamais trouvé de réponses. Un sentiment étrange l’amena dans une clairière reculée de l’Est-Tea. Il eut alors l’idée de construire une arène. Une arène qui regroupera les plus grands guerriers de Merbaille, à la manière des tournois qu’organisent les Trolls lors du passage à l’âge adulte. Son objectif : trouver un adversaire capable de le battre. Il enchaina les petits boulots pour financer la construction. Le nom de Drek Kallisyo, surnommé « la montagne », fit son chemin. Il fonda son arène et sa renommée lui attira des nombreux combattants en un temps record. Au bout de 2 ans de combat, il était connu dans tout Merbaille en tant que Grand Maître de l’Arène Sans-Gland.

C’est à cette époque que le colosse rencontra Tidak Ez-Geen, un sorcier poisseux qui était bloqué sous une forme animale étrange et qui vivait sur une tortue géante. Ils se lièrent d’amitié et devinrent très proches. Ensemble ils parcoururent le monde en quête d’un remède pour Tidak et pour trouver des informations sur le passé de Drek. Au gré de ces voyages, ils constatèrent une situation plus qu’alarmante. Le monde était divisé. Seul prônais la loi du plus fort. Interloqué par la non réactions des dirigeants, les deux amis décidèrent de fondé une guilde de gardiens de l’égalité. Ainsi naquit la guilde Kay-you. Et aujourd’hui, elle cherche désespérément des bras. Alors si vous savez pas quoi faire de vos journées, venez dans le quartier général de la guilde à côté de l’Arène Sans-Gland. Comment ç a je suis viré ? J’ai fait de la pub ? Mais qu’est-ce que vous allez chercher je … Euh … Reculez s’il vous plait … Au secours … A l’aide …

Aujourd’hui encore on ignore où est passé le narrateur. Non plus sérieusement, la vie s’écoule paisiblement pour Drek. Mais une nouvelle ère commence pour le colosse. Une ère de grands évènements. La suite bientôt …





Derrière l'écran 8D

Prénom/Pseudo :Max ... Juste Max

Comment as-tu trouvé le forum? Ami de Astrid ^^

Et comment le trouves-tu? Top génial X) J'adore le coté dejanté et les noms de lieux en jeux de mots. Les graphismes sont géniaux aussi.

Code du règlement: Vouai mort à ces sales bestioles muhahaha ahem validé by Astrid~

Commentaires:Rien a dire. A part que je sens que je vais bien m'amuser. Et longue vie aux cailloux !!!


Code créé par Umi sur Epicode.Ne pas retirer.


Dernière édition par Drek Kallisyo le Mer 21 Nov - 20:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid Almelow
Admin
avatar

Messages : 127
or : 174
Date d'inscription : 09/11/2012
race : Fée
Age : 23
couple : avec moi-même
Guilde : Azeroth
Localisation : ça dépend à vrai dire... quelque part ou elle peut glandouiller.

MessageSujet: Re: Drek Kallisyo    Mer 14 Nov - 22:22

HAHAHAHA rien que par la phrase de début c'est géant.
Puis excuse moi mais le "il est doué avec sa langue"... excuse mon esprit pervers mais pour moi ça veut tout dire XDDDD
continue comme ça et bonne chance pour ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merbaille-rpg.forumactif.org
Khlyriël Sysha

avatar

Messages : 55
or : 57
Date d'inscription : 12/11/2012

Feuille de personnage
arme personnelle: son parapluie rose
rôle ou metier: chasseur de trésor
âge du personnage: plus de 80 ans d'existence

MessageSujet: Re: Drek Kallisyo    Lun 19 Nov - 10:26

Bienvenue à toi! (même si je suis techniquement plus jeune que toi sur le fofo huhu)

Alors j'aime beaucoup le début de ta fiche, juste que je n'ai pas bien compris une partie:

"Disons que ça ferrai des mal à la virilité de la gente masculine …"

Jeu de mot ou plutôt "ça ne ferait pas de mal à la virilité de la gente masculine"?

Bref, c'est juste un détail^^

j'ai hâte de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drek Kallisyo

avatar

Messages : 83
or : 91
Date d'inscription : 10/11/2012
race : Création (Hybride Troll/Humain)
couple : Avec son égo.
Guilde : Kay-you
Localisation : Arène Sans-Gland

Feuille de personnage
arme personnelle: Ses poings et son esprit de réflexion (-Arrête de rire Tid.)
rôle ou metier: Maître gladiateur et Chef de la guilde Kay-you.
âge du personnage: Il a ... euh ... 'fin il est vieux quoi. C'est un vieux fossile. Caillou ... Fossile ... Trop marrant père castor X)

MessageSujet: Re: Drek Kallisyo    Lun 19 Nov - 15:42

C'est un jeu de mot Khyl ^^ ( on remarquera sa subtilité ^^' *tousse* )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid Almelow
Admin
avatar

Messages : 127
or : 174
Date d'inscription : 09/11/2012
race : Fée
Age : 23
couple : avec moi-même
Guilde : Azeroth
Localisation : ça dépend à vrai dire... quelque part ou elle peut glandouiller.

MessageSujet: Re: Drek Kallisyo    Mer 21 Nov - 20:37

Bon quelques petites fautes d’inattention sur les accords, mais rien de bien grave en tout cas je vais te valider.

Pour votre phrase je pense plutôt que ça serait : " Disons que cela ferrait plutôt mal à la virilité de la gente masculine …"

enfin je n'ai peut-être pas saisi ce que vous vouliez dire XD

Bon tu sais où te rendre je suppose, pour la demande de lien, tu peux aussi te rendre aux demandes de rp.

Bon jeu tu es validééééééé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merbaille-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drek Kallisyo    

Revenir en haut Aller en bas
 
Drek Kallisyo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Drôle de défis en Merbaille :: Une intégration de valeur :: Présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: